HCl (acide chlorhydrique)

Le bicarbonate de sodium Bicar® neutralise efficacement l’acide chlorhydrique et permet d’atteindre des limites d’émissions largement inférieures aux valeurs demandées par les législations les plus sévères (< 5 mg/Nm3).


Formula-NaHCO3-HCl

Les réactions chimiques du procédé

1. Activation thermique du bicarbonate de soude 

                                 T > 140°C 

    2NaHCO---------------------------> Na2CO3 + CO2 + H2

solvair-thermal-activity

2. Neutralisation des acides 

    Base + Acide      ------------------> Sel  


    NaHCO3 + HCl -------------------------> NaCl + CO2 + H2


La formation de l’acide chlorhydrique provient de la combustion des déchets dans les installations de valorisation énergétique (incinération de déchets ménagers et hospitaliers), de la production de ciment, ou de l’industrie de la céramique. 

De même, dans la mesure où la majorité des charbons contient du chlore, tout procédé en brûlant génère des émissions d’acide chlorhydrique HCl. 

L’acide chlorhydrique est corrosif. Il contribue aux pluies acides et à la formation de brouillards. La valeur limite de rejet pour l’HCl est stricte et a été fixée par la Directive Européenne 2010/75/Eu chapître 4 annexe 6) à maximum 10 mg/Nm3. Elle peut, selon certaines restrictions locales, être inférieure à 5 mg/Nm3

La Solution SOLVAir®

Le bicarbonate de sodium est utilisé comme réactif, injecté à sec dans les fumées, en amont d’un filtre à manches. Il réagit immédiatement avec les gaz acides, en particulier avec l’acide chlorhydrique qu’il neutralise avec une efficacité supérieure à n’importe quel autre réactif sec. Associé au charbon actif ou au coke de lignite, le procédé permet l’adsorption conjointe des métaux lourds, des dioxines et des furannes, en dessous des limites les plus sévères. Le procédé étant totalement sec, il ne produit aucun effluent liquide à traiter. 

Le bicarbonate de sodium Bicar® est un réactif neutre, non corrosif, non irritant et non toxique, pour la neutralisation à sec des fumées