L'énergie issue de la biomasse, une source d'énergie en plein essor

La biomasse couvre une large gamme de matériaux

La biomasse désigne toute matière organique dérivée de plantes et d'animaux. Selon la législation locale, il peut s'agir de déchets de bois provenant de la construction et de la démolition, de granulés de bois, de tourbe, de déchets provenant des papeteries et des scieries, de déchets agricoles, de déchets animaux, etc.

La biomasse est un carburant alternatif prometteur

La biomasse est une source d'énergie renouvelable dont l'empreinte carbone est beaucoup plus faible que celle des combustibles fossiles. Les préoccupations croissantes en matière d'environnement sont à l'origine du besoin de sources d'énergie de substitution, et l'énergie issue de la biomasse devrait représenter une part importante de l'ensemble des énergies renouvelables dans le monde. C'est particulièrement le cas dans les pays qui prévoient d'abandonner progressivement les centrales au charbon, où la biomasse peut être facilement utilisée comme combustible de remplacement.

Les installations de biomasse sont soumises à une réglementation stricte

Les réglementations sur les gaz de combustion

Le traitement des fumées est particulièrement critique dans le cas des installations qui utilisent de la biomasse issue de déchets : elles sont soumises à la même réglementation standard que les installations d’incinération de déchets ménagers et industriels avec valorisation en énergie.

Les réglementations sur les carburants

En ce qui concerne le combustible qu'elles utilisent, les énergies issues de la biomasse sont confrontées à des législations très hétérogènes localement, avec des définitions différentes selons les territoires de la biomasse et de ses usages.

Dans l'Union Européenne, la législation établit une distinction entre "biomasse vierge" et "biomasse résiduelle". La première relève des Grandes Installations de Combustion (GIC) BATC, tandis que la seconde est soumise à la législation sur l'incinération des déchets.

SOLVAir® et Biomasse -  Chiffres clés

  • Plus de 2MW/heure d'énergie potentiellement récupérée pour une centrale d'un débit de 100.000 Nm3/h

  • Seulement 5% d'excès de consommation de réactif

Que peux faire SOLVAir® pour nettoyer les émissions des installations de production énergétique issu de biomasse ?

Une solution performante pour l'élimination des polluants

shutterstock_94507864

Les solutions SOLVAir® aident efficacement les usines de production d'énergie issue de biomasses à réduire leurs émissions de polluants tels que le HCl, SO2, SO3 et HF, leur permettant ainsi de répondre aux normes les plus strictes.

Une solution rentable pour être conforme avec les réglementations

Les limites légales d'émissions sont facilement atteintes par l'énergie des centrales biomasse utilisant le procédé SOLVAir®. De plus, ils bénéficient d'un excès de consommation de réactif limité à 5% seulement, grâce aux faibles quantités utilisées par notre solution.

 

Pourquoi choisir la solution SOLVAir® plutôt qu'une autre ?

Notre solution offre des taux de récupération d'énergie supérieurs

Grâce à sa haute efficacité dans l'atténuation des SOx, le procédé SOLVAir® permet de réduire le point de rosée acide des gaz de combustion, augmentant ainsi considérablement le rendement énergétique des opérateurs de biomasse.

SOLVAir® facilite l'acquisition de certificats verts

Avec SOLVAir®, la récupération d'énergie est grandement améliorée par rapport aux solutions utilisant d'autres réactifs alcalins. Ceci est d'une importance capitale, en particulier dans les pays où la valorisation énergétique est récompensée par un système incitatif de "certificats verts" qui peuvent représenter le principal revenu financier pour l'énergie des opérateurs de biomasse.