Chiffres clés de cette centrale biomasse allemande - juin 2019

  • Résultats après traitement : des valeurs d'émission inférieures à 10mg/Nm3 pour le HCl et 50mg/Nm3 pour le SO2. 
  • La neutralisation des gaz acides obtenue a permis d'atteindre les objectifs du client qui était de -98 % pour le HCl
  • Le réactif SOLVAir® a atteint des performances que le système précédent à base de chaux ne pouvait pas atteindre.

Les besoins de notre client : réduire plus efficacement les émissions de HCl et de SO2

Une solution adaptée aux conditions d'exploitation de Wismar

Notre client du nord de l'Allemagne devait trouver un moyen de réduire ses émissions d'acide chlorhydrique (HCl) qui serait plus efficace que le procédé à base de chaux qu'il utilisait auparavant. L'usine exploite une chaudière de cogénération biomasse de 40 MWth et son système de traitement des gaz de combustion à 180-200°C est basé sur un cyclone et un système de désulfuration (comprenant un système de dosage de réactif, un filtre à manches et un silo pour les résidus). 

La chaudière est destinée à produire de l'électricité et à fournir de la chaleur pour l'usine de séchage du bois voisine. La biomasse provient des déchets des bois environnants : du bois non traité (classe A1), du bois traité (classe A2) et du bois avec des composés organohalogénés (classe A3).

Passer sous la limite légale en toute sécurité

L'objectif du client était d'atteindre 10 milligrammes de HCl par Nm3 (11%O2, mesuré à sec), afin d'être en conformité avec la future limite imposée par la réglementation locale. En outre, une réduction efficace du SO2 a été obtenue en dessous de 50 mg/Nm3 (11%O2, mesurée à sec). Le procédé sec à base de chaux hydratée précédemment utilisé par notre client pour le traitement de ses fumées consommait des quantités considérables de réactif et générait des coûts élevés.

 

Ce que SOLVAir® a fait pour cette centrale biomasse allemande

Des essais industriels menés avec les équipements existants

Un essai industriel avec le réactif SOLVAir® S350 a été réalisé en juin 2019. En utilisant l'installation existante conçue pour la chaux et en collaboration avec l'équipe technique de SOLVAir®, les performances du réactif SOLVAir® à base de bicarbonate ont été testées dans différentes conditions : les résultats ont été très satisfaisants car la consommation de réactif était environ 3 fois inférieure à celle de la chaux.

Une assistance technique lors du démarrage et pendant son fonctionnement

En passant finalement à la solution SOLVAir®, l'équipe technique de SOLVAir® a proposé des changements mineurs pour l'installation afin d’assurer une transition en douceur et un fonctionnement stable. Le client est satisfait de la solution proposée et reste en contact étroit avec l'équipe commerciale de SOLVAir®.

 

Quels sont les avantages pour cette centrale biomasse allemande ? 

Des limites d'émission facilement réalisables

Contrairement au système à base de chaux, le client peut désormais respecter efficacement les limites d'émission de HCl et de SOX.

Au-delà de l'amélioration des performances en termes de neutralisation des émissions acides, l'opération consomme moins de réactif et génère moins de résidus.

Moins de résidus et des coûts logistiques réduits

Les petites quantités de réactif injectées signifient également moins de résidus à traiter et donc une réduction des coûts logistiques et de la maintenance liée à la manipulation des résidus.

 

Les exigences de la législation allemande en matière d'émissions

  • 10 mg HCl/Nm3 à 11% O2 sec
  • 50 mg SO2/Nm3 à 11% O2 sec

"Notre expérience avec SOLVAir® est très bonne. Les livraisons sont fiables et leur soutien technique nous a aidés à trouver des solutions pendant la phase de démarrage. Nous pensons que la solution SOLVAir® est optimale pour le traitement des gaz de combustion pour l’élimination des acides"

Martin Kurtz
Project Engineer at ENBW ENERGIE BADEN-WÜRTTEMBERG AG