Chiffres clés & faits d’I.V.O.O. – Avril 2019

  • 15 ans de collaboration avec SOLVAY, et utilise depuis 2014 SOLVAir® SB 0/3 (produit à base de bicarbonate pré-broyé) 

  • 63 000 tonnes de déchets incinérés par an

  • Plus de 8 500 heures de fonctionnement par an

  • 31 500 MWh d'électricité et 8 000 MWh de chaleur produites par an

  • Polluants à réduire : HCl, SO2, NOx,

  • Installation située en Belgique

octobre 1, 2020

Webinar - Flue gas cleaning in Waste to Energy plants

Discover

Les besoins d’I.V.O.O.: rentabilité et flexibilité

Une collaboration avec Solvay de plus de 15 ans

L'intercommunalité de la gestion des déchets d'Ostende et de sa banlieue, en bordure de mer, produit de l'énergie à partir des déchets (UVE) depuis les années 1980. L'entreprise travaille avec SOLVAir® depuis plus de 15 ans et ses besoins ont bien évolués durant cette période.

Respecter les réglementations sur le HCl, SO2 et NOx tout en réduisant les coûts

Au fil du temps, l'usine a dû se conformer à des réglementations de plus en plus strictes concernant ses émissions, notamment de dioxyde de soufre (SO2), d'oxydes d'azote (NOx) et d’acide chlorhydrique (HCl), alors même que les déchets étaient de plus en plus pollués (les pics de HCl en particulier devaient être mieux maîtrisés). De plus, il était nécessaire de réduire le coût total du traitement des fumées et d'accroître l'efficacité énergétique de l'usine.

Entrée des déchets variables dans une zone touristique

Parmi les autres problèmes propres à l'environnement, il convient de citer :
-    Une arrivée de déchets très variable, tant en quantité qu'en qualité, en raison de la nature touristique de la Côte d'Azur belge, 
-    Des limites d'émissions de NOx très faibles imposées par la Région Flamande,
-    La taille relativement modeste du site (environ 63 000 tonnes de déchets incinérés et 31 500 MWh d’électricité produite par an).
Ces sujets rendent encore plus difficile le maintien à long terme de la rentabilité de cette unité de valorisation énergétique des déchets. 

 

Ce que SOLVAir® apporte à I.V.O.O.

Faible investissement et maintenance, réduction élevée des émissions de SOx

Le premier avantage de cette solution a été l'absence d'investissements lourds pour l'installation et l'exploitation du système de traitement des fumées SOLVAir®, qui traite des gaz de plus en plus acides dans le respect des limites d'émissions actuelles et futures. De plus, contrairement à un traitement humide ou semi-humide avec pulvérisation de lait de chaux, la solution SOLVAir® n'utilise pas d'eau. Elle ne produit donc pas d'eaux usées, facilitant ainsi l'entretien, l'exploitation et la réduction considérable des coûts du procédé. De plus, elle offre des performances exceptionnelles en matière de réduction des émissions de SOx sans causer de pertes d'énergie dues aux opérations de traitement des fumées.

Innovation et expérience pour une solution sur mesure

SOLVAir® a fourni toute l'assistance technique nécessaire, grâce à sa longue expérience et à son réseau d'experts pour optimiser l'installation. A titre d'exemple, en 2014, en accord avec I.V.O.O., SOLVAir® a proposé des essais avec son nouveau réactif "prêt à l'emploi" pour le traitement des fumées de l'usine. Compte tenu des exigences en matière de limitation des émissions et de maximisation de la production d'énergie, c'était la meilleure solution à adopter. 

 

Quels bénéfices pour I.V.O.O. ?

Flexibilité et simplicité pour une excellence opérationnelle

Avec l'installation de notre solution, l'Unité de Valorisation Energétique (UVE) d'Ostende a pu maximiser la flexibilité de son traitement des fumées et bénéficier de la meilleure expérience opérationnelle possible.

Rappel : nous sommes dans une zone touristique où les déchets sont variables.

Amélioration des coûts et de l'efficacité énergétique

Grâce à son procédé de réduction des NOx à basse température (180-190°C, ce qui signifie qu'il n'est pas nécessaire de réchauffer les gaz de combustion pour éliminer les oxydes d'azote), SOLVAir® a également amélioré l'efficacité énergétique de l'usine et réduit ses coûts de fonctionnement.

Une énergie verte pour le chauffage local

Enfin, la chaleur des gaz de combustion a été utilisée de façon plus efficace en étant injectée dans le réseau de chauffage local utilisé par les installations industrielles voisines.

"En faisant les bons investissements, dont l'installation de SOLVAir® S300 depuis 2004 et la mise à niveau vers SOLVAir® SB 0/3 depuis 2014, I.V.O.O. a réussi à maintenir son installation à jour et conforme à toutes les réglementations, tout en étant continuellement rentable."

Fons Doms, Directeur général d’I.V.O.O.

"Au cours de la dernière décennie, SOLVAY a construit un partenariat technique solide avec I.V.O.O. Les experts techniques et les équipes commerciales de SOLVAir® ont été à l'écoute des demandes du client et lui ont apporté des solutions sur mesure pour assurer son fonctionnement durable sur le long terme."

Jean-Pascal Balland, Responsable des ventes de SOLVAir® Solutions 

Exigences des législations dans la région flamande, Belgique

  • BAT (Meilleures techniques disponibles)
  • AEL (Limites d'émissions associées) selon la norme BREF européenne

 

Les résultats de SOLVAir® dans l’usine I.V.O.O.

Concentrations
mg/Nm³, sec, 11% 02
Gaz brut avant nettoyage 
(Moy. / Max.)
Moyenne quotidienne Législation
(moyenne 24h)
Poussières   < 1 10
HCl 1400 / 5000 6 10
SO2 300 / 400 7 50
NOx 200 / 400 90 100
HG2   0.006 0.05
PCDD/F3   < 0.003 0.1