Une industrie céramique à la recherche d'un traitement compétitif des fumées

Les céramiques comprennent les briques, l'argile expansée, les tuiles de toiture, les carreaux de sol et de mur. Comme il s'agit de produits à faible marge, cette industrie a besoin d'un système de traitement des fumées aussi économique que possible en termes de coûts d’investissement et opérationnels.

Des fumées industrielles particulièrement acides

Les principaux polluants acides qui doivent être éliminés des gaz de combustion dans l'industrie céramique sont les oxydes de soufre (SOx), l'acide chlorhydrique (HCl) et l'acide fluorhydrique (HF). De plus, la présence de certains composés soufrés dans la matière première entraîne des quantités de SO3 dans les fumées industrielles beaucoup plus élevées que dans la plupart des autres industries. S'il n'est pas correctement neutralisé, il peut causer de la condensation acide et de la corrosion dans l'installation.

Une variabilité des combustibles et des matières premières

Dans la fabrication des tuiles, les systèmes de traitement des fumées doivent tenir compte à la fois du type de combustible utilisé, le fioul lourd par exemple produit de grandes quantités de dioxyde de soufre (SO2), et du type de matières premières approvisionnées, car certaines qualités d'argile peuvent contenir de fortes teneurs en carbonate, en sédiments marins, en composés sulfurés et, dans certains cas, en feldspath contenant du fluor. Pour ce faire, les fabricants doivent être équipés d'un système de traitement des gaz de combustion hautement adaptable.

Une législation sur le point de changer

Le document BREF de l'Union Européenne pour l'industrie céramique doit être révisé en 2019. Les fabricants devront être prêts à se conformer à des limites d'émissions plus strictes à venir.

 

Que peut faire notre solution pour l’industrie de la céramique ?

Les solutions SOLVAir® à base de bicarbonate de sodium permettent un nettoyage efficace des gaz acides. L'expérience a montré que le bicarbonate est manifestement plus efficace que les autres réactifs, ce qui permet aux fabricants de se conformer facilement aux réglementations locales sur les polluants acides.

Un procédé simple et rentable

Dans la production de tuiles, d'argile expansée et de briques, où un grand nombre de petites unités ont besoin de systèmes de contrôle des émissions atmosphériques simples et efficaces, le procédé SOLVAir® au bicarbonate et sodium permet aux utilisateurs de respecter la réglementation tout en réduisant leurs coûts de traitement des fumées.

 

Bénéfices clés pour nos clients céramistes

Économiser de l'énergie et éviter la corrosion

En plus d'atténuer efficacement les polluants, la solution SOLVAir® abaisse également le point de rosée acide. Cela signifie que les gaz de combustion chauds contenant de très faibles niveaux de polluants acides peuvent être utilisés pour préchauffer la matière première avant la cuisson sans risque de condensation acide et de corrosion, générant ainsi des économies d'énergie substantielles et une réduction des émissions de CO2. Seuls les réactifs SOLVAir® à base de bicarbonate de sodium offrent de telles performances, réduisant en même temps la quantité nécessaire de réactif.

Case study-Solvair-Clients working with SOLVAir operators-plans review

Case Studies

Read our case studies to get some data!

Banner What Is Solvay #2

Contact

A question? Contact our team!